La réserve naturelle des Grangette

Les rives du lac Léman ont été, dans leur grande majorité, aménagées pour les humains : exploitation hôtelière, chemins de ballade, ports… Alors même que les oiseaux du léman rêveraient de rives bordées de roseaux et de forêts inondées (dites « alluviales ») où pulluleraient les insectes et les poissons 🐟.

🌿Le paradis de la faune et la flore lémanique, c’est la réserve naturelle des 𝐆𝐫𝐚𝐧𝐠𝐞𝐭𝐭𝐞. Située dans le canton de Vaud, sur les vestiges de l’ancien delta du Rhône, c’est la dernière terre préservée des rives du Léman. Les roseaux colonisent les berges et la terre ferme est recouverte de marais et de forêts alluviales. C’est un site idéal pour la nidification d’un grand nombre d’oiseaux d’eau et des marais. Les amphibiens et les insectes s’y reproduisent en nombre, offrant une source de nourriture appréciée aux oiseaux indigènes et migrateurs. On a pu recenser plus de 250 espèces dans cette zone humide d’importance internationnale, puisqu’elle permet la prolifération de l’écosystème local.

👉 Située proche de Villeneuve, la réserve est accessible toute l’année aux promeneurs, dans le respect de la nature.

écosystème