Les pierres du Niton

Les 𝐩𝐢𝐞𝐫𝐫𝐞𝐬 𝐝𝐮 𝐍𝐢𝐭𝐨𝐧 sont deux rochers situés dans la rade à Genève. Elles font partie du paysage genevois, mais peu de personnes savent qu’elles ont une importance capitale pour le Léman.

Généralement on définit une altitude en se basant sur le niveau de la mer. Comme il n’y a pas de bord de mer en Suisse 😆 , en 1820, l’ingénieur Guillaume-Henri Dufour décide de poser une plaque graduée sur le rocher du Niton. A l’époque, ce repère a permis de fixer le niveau moyen du lac et de l’utiliser comme point de repère pour mesurer l’atitude des massifs environnants. Celui-ci sera nommé « Repère Pierre du Niton » (RPN).

📍Le RPN est fixé à une altitude de 373,6m au-dessus de la mer.
De nos jours, le RPN est jugé trop imprécis face à la précision des systèmes de mesure par satellite.

En réalité, seulement une des deux pierres porte ce nom, celle la plus éloignée de la rive. La pierre du Niton mesure environ 3,75m de haut.
Le deuxième rocher se trouvant entre la rive et la pierre du Niton, plus élevé au-dessus des flots, se nomme la pierre Dyolin.

On ne connait pas l’origine exacte de ces pierres, mais les scientifiques pensent qu’elles proviendraient du Mont Blanc. Les pierres du Niton sont également connues pour leur composition unique de minéraux rares et de fossiles de micro-organismes.

Les pierres du Niton sont classées comme géotope d’importance nationale en 2012. Si vous êtes à Genève, vous pourrez voir les pierres sur les quais, du côté du jet d’eau.👀

altitude

Source : Etat de Genève