Stabilisation de la zone Euro à un niveau élevé

Edito de Philippe Waechter -22 Février 2018

Philippe WaechterSelon l’enquête Markit du mois de février, l’activité se stabilise à un niveau plutôt élevé dans la zone Euro. On remarque en effet une nette progression du PIB avec 0.8% pour le premier trimestre 2018, soit une augmentation de +0.2% par rapport au trimestre précédent.

Côté création d’emplois, la forte accélération de fin 2017 retombe mais le niveau reste élevé et significatif. L’enquête montre que l’activité de la zone Euro est toujours sur une trajectoire élevée. La vigilance est de mise pour les banquiers centraux, pour autant aucun changement de stratégie monétaire ne semble se profiler. La Banque Centrale Européenne (BCE) doit avant tout convaincre les investisseurs de sa capacité à atteindre son objectif d’inflation. Avant 2007, la BCE avait moins de difficulté à convaincre de sa capacité à maintenir l’inflation proche des 2%.

A l’échelle européenne, les élections italiennes de début mars pourraient mener la droite et l’extrême droite au pouvoir, dont certains élus sont contre la monnaie unique. En Allemagne, le verdict de la consultation des membres du SPD décidera du sort du pays mais aussi de l’Europe.

Par ailleurs, la politique budgétaire américaine pourrait provoquer un ajustement entre les Etats-unis et la zone Euro, à commencer par le taux de change. De 2007 à 2017, la parité euro contre dollar était une réalité, mais depuis l’automne le taux de change fluctue et a atteint les 1.24.

 

Marchés boursiers : correction ou rupture ?

© Banque du Léman - Tous droits réservés