Les projets de OneAction connaissent une belle évolution

La Banque du Léman soutient depuis trois ans OneAction, association genevoise qui œuvre pour le développement durable sur le territoire suisse et dans le monde. Retour sur les projets phares de l’association et leur évolution au fil des mois.

 

GreenAction, un projet mené dans les écoles en Suisse« Tous nos projets connaissent un beau développement et tout particulièrement GreenAction, projet auquel trois écoles de la région genevoise ont décidé de participer durant l’année scolaire 2017-2018. Ce programme a pour but d’aider les écoles et plus largement la communauté à agir dans les domaines de l’environnement et du développement durable. Concrètement, il propose aux établissements scolaires la création d’un jardin pédagogique avec les élèves ainsi que des ateliers liés à celui-ci. Ce projet favorise tout particulièrement l’engagement des élèves, la mise en avant de valeurs fortes et le renforcement du lien entre les enfants et la nature.

Mais si GreenAction séduit chaque année de plus en plus d’écoles de l’Arc Lémanique, l’association mène également d’autres projets un peu partout dans le monde. Tour d’horizon avec Jan Isler, Fondateur et Directeur de OneAction.

 

Malgré la situation instable en Equateur, l'école partenaire INEPE se porte bien

Après une visite toute récente sur le continent sud-américain, nous sommes extrêmement satisfaits de l'évolution des projets.

OneAction intervient à Quito, en EquateurÀ Quito, en Équateur, notre école partenaire INEPE (Institut de Recherche, d’Éducation et de Promotion Populaire de l’Équateur) se porte à merveille, malgré la situation politique et économique tendue qui règne dans le pays. En effet, les cours de la plateforme virtuelle de formation des enseignants sont créés selon notre calendrier d'exécution (10 cours sont déjà en ligne) et un nombre croissant d'enseignants dans le pays sont dorénavant formés à la méthodologie enseignée depuis 30 ans par l'INEPE.

En parallèle, les réservoirs dont nous avons financé la construction fonctionnent à plein régime et ont permis la création de nouvelles terrasses de cultures andines. L'INEPE et ses élèves y cultivent de nombreux légumes (quinoa, amarante, petits pois, etc.) contribuant à une alimentation équilibrée. De plus, avec la participation de deux volontaires de OneAction, l'INEPE a également créé un sentier d'écotourisme. Tout au long de ce parcours, les visiteurs sont amenés à découvrir l'école, les efforts de reforestation de cette dernière dans le parc métropolitain adjacent et un petit musée sur l'histoire des lieux et la culture andine.

Un nouveau four à bois a été installé à l'INEPE, permettant de concocter de bonnes pizzas avec les tomates bio du jardin de l'école. Toujours dans l'optique de développer de nouveaux moyens d'autofinancement pour l'INEPE, nous allons prochainement soutenir la production d'engrais organique au sein du jardin. Cet engrais pourrait bien se vendre sur le marché et ainsi constituer d'importantes recettes pour l'Institut.

Découvrez le projet en vidéo :

 

Beau succès pour le projet "Papa china" en Amazonie

OneAction en Amazonie EquatorienneEn Amazonie Équatorienne, la communauté de Cajabamba II a réellement connu de profonds changements. Encore assez divisée lors de notre première visite il y a plus de quatre ans, elle s'est progressivement ouverte aux synergies entre différentes familles grâce au projet communautaire de culture de « papa china », un tubercule très populaire dans la région. Ainsi, le groupe de femmes « las Amazónicas » a pu effectuer une première récolte en 2016. Avec une surface d'un demi-hectare, elles ont pu générer une production de 322 quintaux avec des recettes de près de 4'100 USD. Aujourd'hui, le groupe cultive 1,5 hectares au total et a déjà pu vendre pour près de 10'000 USD, pour un bénéfice de 2'140 USD.

OneAction en AmazonieDevant ce succès, un deuxième groupe de femmes, « las Orchídeas », a commencé à planter un demi-hectare. Il règne aujourd'hui dans la communauté de Cajabamba II une atmosphère bien plus joyeuse et solidaire qu'auparavant, ce qui constitue un succès à nos yeux, au-delà des progrès matériels réalisés au sein de la communauté.

Par ailleurs, et en lien avec le souhait de OneAction de se lancer dans l'entrepreneuriat social afin de couvrir à moyen terme ses frais fixes, OneAction a récemment posé en Amazonie les jalons d'un projet ambitieux visant à commercialiser du chocolat équatorien en Suisse. Le projet comporte plusieurs volets :

  • la production de plants de cacaoyer dans la région
  • la revente de ces plants et la restauration de la culture de cacao en Amazonie, un des meilleurs terroirs 
  • un commerce équitable avec les producteurs locaux
  • une formation sur les techniques durables auprès des producteurs 
  • une transformation du cacao faite en Équateur 
  • et la vente de couverture de chocolat à divers artisans chocolatiers en Suisse, avant la création éventuelle de notre propre marque.

Nous vous donnerons prochainement des nouvelles de ce projet très enthousiasmant !

 

Un Bicy-catamaran pour découvrir l'environnement amazonien

Hervé Neukomm et Adriana Bueno autour du projet de bicy-catamaranNon loin de là, en Colombie, le projet d'Hervé Neukomm et Adriana Bueno se développe rapidement. Grâce au soutien de la Banque du Léman, OneAction financera la construction d'un "bicy-catamaran" similaire au prototype qui a permis à Hervé Neukomm de parcourir l'entier du fleuve Amazone à coups de pédale. Cette embarcation permettrait aux jeunes de Leticia de découvrir l'incroyable beauté de l'environnement amazonien. Peu d'entre eux connaissent en effet l'existence de lacs d'une grande richesse environnementale alors qu’ils se trouvent à quelques kilomètres à peine de leur domicile. Cette démarche de sensibilisation contribuerait à changer les mœurs d'une culture où le recyclage demeure un concept étranger. En parallèle, nous réfléchissons à l'idée de financer la construction d'une usine de recyclage afin de mettre un terme au désastreux empilement des déchets en pleine forêt amazonienne.

 

En Inde, l'école partenaire permet à 17 élèves de poursuivre des études supérieures

En parallèle, OneAction s'est récemment rendue en Inde afin de constater les progrès des projets. À Bodh Gaya, notre école partenaire Gyan Niketan poursuit son développement. Les élèves continuent de bénéficier au quotidien des repas que nous fournissons grâce à notre initiative « One Meal a Day », et les arbres que nous avons plantés autour de l'école ont énormément grandi. Cette année, 17 élèves (13 filles et 4 garçons) ayant terminé leur cursus à Gyan Niketan pourront poursuivre des études supérieures grâce au soutien de OneAction. Nous avons également élaboré le plan de mise en œuvre d'un centre de formation professionnelle à Bodh Gaya. Les revenus engendrés par ce centre permettront très rapidement à ce dernier d'atteindre l'autosuffisance, et également de générer suffisamment pour couvrir une partie importante des frais de l'école Gyan Niketan.

Un court documentaire vous explique en images notre action au sein de l’école Bodh Gaya : 

Enfin, au Cambodge, notre projet « Alternatives économiques durables au Mondulkiri » touche bientôt à sa fin, après trois années de collaboration. Grâce à notre intervention, des organisations communautaires ont pu développer de nombreuses activités génératrices de revenus en suivant des méthodes durables, notamment dans l'agriculture et l'élevage de volaille. Nous réfléchissons actuellement à l'opportunité de mettre sur pied un projet communautaire de plus grande envergure visant à stimuler la cohésion au sein de la communauté et à développer davantage les capacités entrepreneuriales de la minorité Bunong ».

OneAction grandit jour après jour et ses multiples projets aussi. La Banque du Léman est fière de soutenir ces actions en Suisse comme à l’étranger et de prôner, au travers de ce partenariat, les valeurs d’entrepreneuriat, de solidarité et de partage.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir l’association OneAction de différentes manières : en faisant un don, en devenant membre ou en faisant du volontariat. Vous pouvez également parrainer un enfant ou soumettre un projet.

 

© Banque du Léman - Tous droits réservés